image site en constructionSite en construction

Saint-Bertin : centre culturel du VIIe au XVIIIe siècle : constitution, conservation, diffusion, utilisation du savoir

Le projet Saint-Bertin

Origine et objectifs

En 2011, un premier groupe de travail a mont un projet de recherche sur les fonds de Saint-Omer et runi des spcialistes de diffrents champs disciplinaires ainsi que des tudiants pour tudier et exploiter systmatiquement le fonds des manuscrits mdivaux de la Bibliothque dAgglomration de Saint-Omer. Les institutions scientifiques initialement impliques sont lInstitut de Recherche et dHistoire des Textes (CNRS), lcole nationale des Chartes et lcole Pratique des Hautes tudes. En 2014 et 2015, le projet connat un financement substantiel par lquipEx Biblissima, afin de numriser lensemble des manuscrits provenant de la bibliothque de Saint-Bertin, tant Boulogne-sur-Mer qu Saint-Omer.

Le projet Saint-Omer puise ses origines dans lentreprise de catalogage des Manuscrits dats de France : la parution des deux premiers tomes de la seconde srie franaise, consacrs Cambrai (2001) et Laon, Saint-Quentin et Soissons (2013), a entam la couverture de la partie septentrionale du pays. Saint-Omer offre lopportunit dexaminer un fonds trs sommairement catalogu en 1845 par H. Michelant (Catalogue gnral, srie in-4, t. III ; supplment au t. XLIII ; supplments, additions et corrections publis anonymement par T. Duchet, mais non intgrs dans le CCFr) et dont lampleur et lhomognit est particulirement favorable aux enqutes palographiques et historiques (deux tiers du fonds proviennent de labbaye de Saint-Bertin).

En tirant les conclusions des approfondissements mthodologiques des Manuscrits dats, nous avons propos de modifier les modalits de lenqute historique. En runissant une quipe pluridisciplinaire, impliquant davantage les historiens de lart, des textes, des bibliothques et des institutions, mais aussi en associant des institutions denseignement et en accueillant des tudiants durant les missions sur place, la recherche des manuscrits dats sest mue en un sminaire o tous les manuscrits mdivaux de la Bibliothque dAgglomration de Saint-Omer sont examins et o se confrontent et se tissent les apports des diffrentes disciplines.

Le partenariat conclu avec la bibliothque offre aux chercheurs et tudiants du projet un cadre extrmement favorable et des conditions daccueil optimales, puisque la salle de lecture patrimoniale leur est rserve.

Lexamen des fonds sest ouvert sur les manuscrits reprs comme les plus anciens. Ceux-ci sont de loin les plus complexes et les plus difficiles retenir dans le cadre du projet Manuscrits dats , couvrant non seulement les manuscrits explicitement dats par un colophon, mais galement ceux dont les critres internes permettent de prciser la date ou lorigine.

Au cours des missions dune semaine, le groupe a dj examin prs de 500 manuscrits. La moisson est riche, et ne concerne pas que les manuscrits dats. Lexamen nouveau frais des parties du fonds fait apparatre des tmoins importants pour lhistoire du scriptorium qui avaient chapp aux enqutes antrieures, par exemple pour le groupe de manuscrits attribus au Matre du Zacharie de Besanon.

Laction de formation a t triple : envers les chercheurs eux-mmes, envers les tudiants, envers le personnel de la BASO. La prsence collgiale la BASO, avec des conditions de consultation particulirement favorables, a profondment modifi les modalits de lchange scientifique entre collgues. Sil est en effet courant, dans le milieu acadmique, de solliciter lavis dun collgue sur un point de dtail, notamment en envoyant une reproduction dune page dun manuscrit sur lequel on dsire avoir un avis, il est apparu que discuter directement devant le manuscrit dans un change qui ne relve plus de lexpertise, mais de lvaluation du poids respectifs de chaque argument et de la construction commune dune interprtation. Dans cette opration, les spcialits de chacun se cumulent pour aboutir une conclusion.

La prsence dtudiants modifie profondment les rythmes de travail. Le temps ncessaire pour lanalyse de chaque manuscrit est augment, mais la qualit et la prcision des observations en est souvent considrablement augmente, car lhorizon dobservation est constamment largi par des questions, toujours pertinentes et obligeant remettre sur louvrage ses propres certitudes. Le temps consacr la formation, dans un cadre favorable et une ambiance collgiale, est un investissement ncessaire et fructueux. Quil sagisse des tudiants ou des personnels de la BASO, qui ont bnfici dun enseignement de 40 heures abordant tous les aspects de la matrialit du livre, les retombes seront larges. Formation dtudiants de haut niveau dune part, formation de formateurs dautre part, puisque le personnel de la BASO se fera passeur des techniques et savoirs mis en uvre durant ce sminaire.

En outre, le projet Saint-Omer a lui-mme t complt par le projet spcifique Saint Bertin, centre culturel du VIIe au XVIIIe sicle : constitution, conservation, diffusion, utilisation du savoir, visant ltude de la constitution de la bibliothque de Saint-Bertin. Labbaye, qui est pourtant lun des centres intellectuels majeurs du Nord de la France et dont les Annales sont lune des sources capitales pour lhistoire de la priode carolingienne, reste dans lombre, alors que sa bibliothque est une ressource de premier ordre pour lhistoire intellectuelle europenne. Elle a fourni des textes de toutes natures aux savants ds le Moyen ge et jusqu la philologie contemporaine, en passant par la Renaissance. Or lhistoire de la bibliothque de Saint-Bertin est peu connue. Certes un catalogue mdival a dj t repr, ainsi quun catalogue du XVIIIe s., mais lexamen systmatique des manuscrits provenant de labbaye montre au moins trois phases de structuration de la bibliothque. Une premire phase voit lapposition par un bibliothcaire dun ex-libris rubriqu au XIIe sicle. Une seconde, le marquage presque systmatique des volumes par un ex-libris du XIVe sicle de la forme De libraria Sancti Bertini ainsi que la confection dune table du volume. Au XVe sicle, une autre main ajoute lincipit-repre initial (premiers mots du 2e feuillet du manuscrit). Cette indication ntant daucune utilit sur le manuscrit lui-mme, elle dmontre quun catalogue complet et dtaill a t confectionn ce moment-l. Il sagit vraisemblablement de celui dont le tome 2 a pri dans les flammes qui ont ravag les archives dpartementales Arras en juillet 1915 (ancienne cote : AD Pas-de-Calais, ms. 27). Lanalyse complte, notamment celle des manuscrits dats, permettra de prciser les dates des campagnes de catalogage. Pour explorer cette richesse, mesurer les modes et dynamiques dacquisition, les rythmes de copie, les voies dapprovisionnement, et identifier les traces laisses par lusage des moines et de leurs visiteurs, ce projet propose dditer, analyser et numriser les catalogues de labbaye ainsi que 577 manuscrits mdivaux et du XVIe sicle provenant de la bibliothque de Saint-Bertin, et aujourdhui conservs la Bibliothque dAgglomration de Saint-Omer et la bibliothque municipale de Boulogne-sur-Mer. Cette numrisation permettra non seulement la reconstitution virtuelle dune bibliothque divise, mais aussi ltude approfondie de la bibliothque mdivale et des pratiques intellectuelles des humanistes jusquau XVIe sicle.

Le double programme de recherche donnera lieu la publication dun catalogue des manuscrits dats de Saint-Omer, mais permet aussi dautres exploitations scientifiques (reprage des manuscrits enlumins, catalogage des manuscrits liturgiques, etc.) et des valorisations du patrimoine auprs dun large public (exposition prvue en 2015, cole dt pour tudiants, bibliothque virtuelle runissant les membres parpills de la bibliothque de Saint-Bertin).

Les catalogues lectroniques

Pour nos travaux, concrtement, nous avons dj vu 484 manuscrits sur les 740 du Moyen ge et du XVIe sicle. En moyenne, nous avons vu 52 volumes par mission ; la dernire, en mai 2016, a t fructueuse, puisque nous avons russi en dcrire 62 et nous avons maintenu notre tradition pdagogique, avec la prsence d'Alessia Marzo et d'Ekatherina Novokhatko et nous avons eu la joie de voir Angela Cossu, dsormais munie d'un financement doctoral, revenir avec nous. La prochaine mission aura lieu du 12 au 16 dcembre 2016. D'ici l, j'espre que nous pourrons galement accueillir des tudiants de l'universit de Lille. A ce rythme, avec deux missions en 2017, nous pouvons esprer la fin de nos missions Saint-Omer en 2018 et envisager les publications ou l'exploitation dans la foule (catalogue des manuscrits dats, dpouillement pour Initiale, etc.). Le quatorzime sicle est bien avanc dsormais et les deux tiers des manuscrits restant sont rputs tre du XVe sicle. Nanmoins nous avons eu plusieurs fois l'occasion de constater que Michelant tend post-dater la production des manuscrits ; outre les manuscrits du XIIe sicle placs au XIIIe, nous dcouvrons de plus en plus de manuscrits catalogus aux XIVe et XVe sicles que nous devons rendre au XIIIe sicle, avec parfois des exemplaires qui apparaissent proches temporellement des auteurs.

Le catalogue des manuscrits est au format TEI intgre progressivement des informations de diverses origines : catalogue imprim de Michelant et Duchet, dossiers suspendus de l'IRHT, notes prises durant les missions, bibliographie, etc. Il est loin d'tre achev, tant pour sa couverture (puisque tous les manuscrits n'ont pas encore t vus) que pour son homognit. Il n'a pas vocation tre un catalogue parfait et dfinitif. C'est un tat du travail et chaque notice est perfectionne progressivement.

Le choix est fait d'y donner accs malgr l'incompltude et l'inachvement.

Voici l'tat de nos diffrentes sources d'informations sur les manuscrits et de leur homognisation :

- la BnF nous a fourni le catalogue du CGM au format EAD ; il a t converti au format TEI par Laura Lebarbey

- les notices remplies dans la base de donnes dite "form-tei" (mais qui n'a hlas rien voir avec la TEI) ont t exportes en TEI et fusionnes avec le catalogue prcdent

- les notices de la base de donnes de S. Livesey ont fait l'objet des mmes transformations et intgration

- Laura Lebarbey a saisi au format TEI le supplment de Duchet.

Les donnes sur les textes sont souvent assez lgres, puisque nous nous attachons sur place tudier ce qu'il est difficile d'analyser sur microfilm ou numrisation (tude du dcor, distinction des mains, discussion de l'identit de scribe entre texte et ex-libris, collation matrielle, relev des filigranes).

A partir de ces donnes, Laura Lebarbey a men une premire phase de nettoyage et de fusion des informations pour les manuscrits cots 1 200, en intgrant les informations prsentes dans des notes externes (notes sur papier, fichiers word, dossiers suspendus, exposition, supplments de Duchet, notices de Remy dans la bib.num. de Saint-Omer), sauf la bibliographie sous Zotero. Ekatherina Novokhatko a procd l'uniformisation des mentions d'origine et de provenance, et en a complt le relev partir des manuscrits numriss. Elle a continu travailler sur ces questions pour son mmoire de Master, tout en poursuivant le travail sur les notices de manuscrits jusqu' la premire semaine d'aot 2016.

Les inventaires

Le principal inventaire des manuscrits provenant de Saint-Bertin est aujourd'hui le ms. Saint-Omer, BASO, ms. 813. Marjorie Chatelus et Angela Cossu ont dit et index le catalogue de la bibliothque du XVIIIe s. contenu dans le ms. 813. Dominique Stutzmann a entam l'dition et l'tude approfondie du catalogue du XIIe sicle, dont l'dition avait t amorce par Marjorie Chatelus. Le catalogue du ms. 813 n'est pas rellement un catalogue, mais dj l'index d'un catalogue. Trs riche et permettant de connatre le contenu textuel de manuscrits perdus, il ne dcrit hlas pas tous les volumes. La principale nouveaut du ct des inventaires anciens est qu'Anastasia Shapovalova a retrouv dans les inventaires rvolutionnaires une liste des mss. de Saint-Bertin la Rvolution, sans doute fonde sur un catalogue prsent Saint-Bertin, car il donne le contenu (mais sommairement, mille fois hlas) de la bibliothque dans l'ordre des cotes, ce qui nous permet de savoir ce qui a t perdu et n'tait pas dcrit par le catalogue du ms. 813. Cet inventaire sommaire rvolutionnaire a t transcrit et dit par Alessia Marzo.